Tu étais attendue pour la fin du mois de juillet.
C'est dans la banlieue de Grenoble, que le 8 juillet 1975 à 8 heures du matin, tu as pointé le bout de ton nez, après une longue nuit d'angoisse, au plus grand plaisir de Papa et Maman.
Après 8 longs mois difficiles où il m'a fallu rester allongée, sans sortir, sans pouvoir prendre ta grande sœur, dans mes bras, pour éviter tout effort qui aurait risqué ta perte.
Ton arrivée fut angoissante aussi, mais après anesthésie et réanimation, nous pouvions enfin te chérir.




Maman comblée, Bébé va bien
Tu as un jour
Un enfant de plus, quel bonheur ! Notre couple avait projeté d'en avoir trois, ce qui fut, plus tard modifié. Mon désir d'un quatrième enfant se fut sentir.
Mais nous étions, à ce moment là, déjà si heureux. 
Mes grossesses étant si difficiles, et à risques, c'était un vrai bonheur que d'avoir déjà deux enfants.
Nous partions pour savourer un bel été et de beaux jours avec nos puces.


Ton arbre généalogique 



Première année sans trop de soucis. Tu as été allaitée jusqu'à 6 mois, et c'était un plaisir réciproque. Tu étais calme, trop peut être. Tu n'as pas été pressée pour marcher. Aussi ce n'est pas cette première année qui verra tes premiers pas. Ta première quenotte est sortie alors que tu avais 8 mois.

Lorsqu'est venu le moment de te mettre dans le parc pour jouer, tu n'as pas voulu. J'ai dû renoncer à cette solution, et c'est au milieu de la salle de séjour, entourée de traversins, coussins, que tu restais assise pour jouer. Ta grande soeur était près de toi.

Ton baptême, le 31 août 1975. J'étais heureuse. Mémé avait fait deux petites robes identiques pour ta grande soeur et toi. Sandrine était déjà baptisée, mais j'ai toujours pris plaisir à vous habiller pareil.

Le mois de novembre est là. Tu as 4 mois et tu têtes toujours, pour mon plus grand plaisir, mais j'ai dû reprendre le travail, et cela devient difficile. C'est un peu la course. Mais nous sommes si heureux.



Ton premier Noël. Avec ta grande soeur. Tu ne comprends pas encore, mais cela viendra vite. Ton pouce t'intéresse plus que tout autre chose pour l'instant. Tu le suceras encore longtemps. Tu as plus de 5 mois, alors que Sandrine a 2 ans.

Ta première année se termine. Un bon gâteau pour ton anniversaire. Nous sommes contents tous les quatre. Nous fêtons les anniversaires en famille. Tu as un an, ma Biche le 8 juillet 1976. 

Nous ne sortons que dans la région. Nous ne prenons pas de vacances. Nous pensons que vous êtes encore bien jeunes. 
Nous allons souvent au parc où vous pouvez jouer. Nous allons aussi à la campagne chez vos grands parents.

J'attends un heureux évènement pour la fin du mois de novembre 1977. Nous espérons que ce sera un petit frère, mais peu importe, puisque nous le désirons. Je dois me reposer comme pour chaque grossesse. 
Je fais quelques petits écarts car vous êtes deux maintenant, et c'est difficile de ne rien faire. J'évite tout effort.

Je me fais un plaisir de vous voir, vous embrasser, mais je ne peux vous porter, au risque de perdre le petit frère ou la petite soeur que nous attendons.

La rentrée scolaire sera pour septembre 1977. L'école prend les enfants de deux ans, pour éviter de fermer une classe. Cela ne sera pas un problème, tu as ta grande soeur devant toi, et nous avons enlevé les couches très tôt, sans problème.



Tu as 2 ans ma Biche. Nous fêtons ton anniversaire avec Pépé et Mémé. Nous sommes heureux avec nos deux filles et le bébé qui doit arriver fin novembre nous comble. 

Notre bébé est attendu pour fin novembre, mais mes grossesses n'arrivent jamais à terme et fin octobre, ton petit frère montre le bout de son nez.  Problème à la naissance, il part à l'hôpital, en couveuse et y reste 15 jours. 
Je suis malheureuse sans mon fils, mon bébé. C'est dur de revenir seule de maternité, mais je réalise maintenant que ce n'est pas bien grave. 
Lorsque nous allons le chercher, il a été habitué au biberon et ne veut pas téter. Je suis déçue, mais le principal est que nous soyons tous les cinq réunis. 
J'ai eu peur. Cela restera un mauvais souvenir. Il va bien maintenant.

En 1978 nous déménageons. Toujours dans le même quartier, où presque, mais nous avons trouvé un appartement plus grand. Nous sommes cinq maintenant et 4 pièces seront beaucoup mieux. Quelques petits problèmes d'organisation car l'année scolaire n'est pas terminée, mais rien de grave. Tout va bien. L'appartement est plus lumineux, plus grand. Nous sommes heureux. 

1979 sera l'année de tes premières vacances, de nos premières vacances. Nous ne sommes jamais partis avant, les grossesses difficiles, les enfants trop petits pour nous pour voyager, nous préférions rester aux alentours de l'appartement. Vous "poussez" comme tous les enfants, avec les petits soucis de l'hiver et toutes les joies que peut apporter une famille dite nombreuse. Nous sommes heureux. C'est ce que nous souhaitions.


Nous voilà en vacances pour la première fois. Bien sûr, nous avons choisi le bord de mer. Nous voyons la montagne toute l'année ! J'aime la mer, et vous pourrez jouer dans le sable et goûter aux plaisirs de l'eau.




Toujours contente d'aller à l'école, ta maîtresse se prénomme Lucette. Elle s'est souvenue de toi en 2002, et je ne saurais comment la remercier. Nous nous étions pourtant perdu de vue.
Tu fais des collages, tu dessines, tu es heureuse. Tu t'affirmes petit à petit. 
Tu apprends des poésies, comme celle-ci



L'année de tes 6 ans, tu grandis ma Biche. Ce sera ta dernière année de maternelle. Tu deviens une grande fille. Tu passeras cette année avec ton frère qui entre à l'école maternelle chez les petits, puis ce sera le grand changement. 
Tu seras prête pour l'école primaire où tu rejoindras ta grande soeur. Tu aimes bien écrire, dessiner. Tu es calme et intéressée par tout ce qui t'entoure. 
Tu accepteras la grande école avec plaisir.


Fini la petite enfance. Tu entres à l'école primaire. Dès ce jour, tu commenceras des études, qui ne se termineront... jamais... 
 

Ton premier livre de lecture

Une de tes pages d'écriture, la première année d'école primaire




Nous partons chaque été en vacances au bord de la mer. 2semaines de bonheur dans un environnement qui me plait, avec mes enfants. 



Mais nous habitons Grenoble et dans le Dauphiné, la neige est souvent vite là. Nous tentons le ski, et c'est dans cette petite station que tu montes pour la première fois sur les planches. 



En 1982, c'est encore le bord de mer qui nous attend pour les vacances.



En 1984, en février, nous prenons une semaine de vacances d'hiver. Les seules que nous ayons pris en hiver.
Nous partons aux Menuires en Savoie. Tu fais du ski de fond avec ton petit frère et nous, alors que ta grande soeur fait du ski de piste.



Mon souhait d'avoir un quatrième enfant se réalise et ta petite soeur vient au monde fin 1985
Vous avez toujours été fusionnelles.



Tu pratiques le patinage comme ta grande soeur et ton frère qui commence
En juillet 1988, ta petite soeur fait ses premiers pas sur la glace avec toi.



Parallèlement tu joues du piano, tu étudies le solfège, comme ta grande soeur, ton frère, et plus tard ta petite soeur.



Tu as toujours beaucoup aimé les travaux manuels. Tu as fréquenté les Beaux Arts pour enfants, où tu as appris la peinture, la sculpture. Tu as réalisé cette petite crèche que tu as offert à ta Mémé. Elle était si heureuse !



Juillet 1989, tu as 14 ans, tu changes
Toi qui n'aimais pas quitter Papa Maman, tu décides de partir en camp "Etudes et chantiers". Vous rénovez, vous restaurez et vous êtes entre jeunes. Cette année ce sera à Montaigu le Blin dans l'Allier, en Auvergne.
Nous t'y accompagnons.
Notre petite fille a grandi.



Eté 1990, tu retournes en camp. Au collège tout se passe bien.
Tu es prête pour le lycée.
Tu pars encore en vacances à la mer avec nous.
Mais tu as tes copines, tes copains de lycée.

Février 1992, mes trois filles au ski.
Vous devenez toutes les trois passionnées par ce sport, alors que votre frère préfère le ski de fond.



En juillet 1992 tu pars en colonie d'adolescents en Islande.
Pour un prix modique tu as pu voir plein de belles choses.
Papa t'avait dit "Profite ma Véro, tu ne pourras peut être pas payer un tel voyage plus tard, mais à 40 ans tu auras des souvenirs plein la tête".
Tu avais 17 ans, mais tu n'en auras jamais 40 ..............



Tu nous as laissé tant de belles photos des Iles Féroés, d'Islande et du Groenland.
 

Geyser

Iceberg


Au lycée tes études se passent bien. Tu étudies l'anglais, l'allemand et le grec, et bien sur toutes les autres matières.
Tes études seront toujours une passion.

Cette photo regroupe ton visage sur toutes les photos de classe depuis la maternelle jusqu'en terminale.



En 1993, tu rencontres ton petit copain.
Désormais tu ne partiras plus en vacances au bord de la mer avec nous.
Mais tu es heureuse, tu entames des études de médecine, semées d'embuches, car tu perds ta grand mère paternelle, puis ton grand père maternel en 1994 et tu attrapes une mononucléose qui te prive de tes cours de médecine.
Tu tentes à nouveau médecine, puis tu te diriges vers la biologie à l'université de Grenoble.

Tu viens de terminer ta licence en biologie à la faculté de Grenoble, tu as 21 ans, été 1996



Août 1997 voit ton départ pour Berkeley en Californie, aux Etats Unis. Tu y pars pour continuer tes études en biologie. Tu te perfectionnes en anglais. Tu es en maitrise de biologie.
Ton année se passe très bien. Ton travail est satisfaisant.
Depuis Berkeley, tu gères ce que tu veux étudier l'année suivante.
Tu contactes à distance des laboratoires susceptibles de t'accueillir pour commencer ton DEA
Tu n'as que 22 ans.

Tu profites du "Spring break" pour voyager aux Etats Unis avec tes copains copines de l'Université de Berkeley.
Vous allez vers le grand canyon, le parc des Yosemites, Death Valley.
Tu es heureuse, tu travailles beaucoup.

Tu nous laisses de si belles photos
 

Au parc des Yosemites, et au grand Canyon

 

Le Golden Gate et la célèbre rue de San Francisco

Tu pars pour la faculté de Paris 11 à Orsay
Tu y feras ton DEA en biologie.
Attachée à cette faculté, le laboratoire dont tu dépends est à Nice, le laboratoire Lacassagne.
Tout se passe pour le mieux.

Et tu n'oublies pas Halloween avec les copains copines .
 


Ton DEA terminé, tu t'installes à Nice pour préparer ta thèse.....que tu n'auras pas le temps de présenter.

Après avoir habité avec une copine, à Nice, tu trouves un petit studio, en location, dans le vieux Nice.
C'était en 1999. Nous sommes allés te voir, t'aider à t'installer.
Ce petit appartement te plaisait. Tu étais heureuse.

Tu préparais ta thèse en
biologie Moléculaire et Cellulaire

En 1999 nous allons te rendre visite et tu nous fais connaitre cette jolie petite ville qu'est Menton



Puis St Jean Cap Ferrat, et son joli sentier du littoral



Eté 1999, en famille



Toujours en 1999, tu es belle ma Nounouche



Noël 2000, avec ta Mémé que tu aimais tant. Tu avais commencé à jouer du violon.



Au laboratoire de Nice



Ton dernier Noël .......



Janvier 2002. Un congrès pour tes études.
Tu aimais tant Paris.
Tu ne savais pas que c'était la dernière fois que tu voyais la capitale ....



Le 14 avril tu participes au semi marathon de Nice.
Tu cours 10 kilomètres.

Tu ne verras jamais ces photos
Tu n'as pas eu le temps.
On ne t'a pas laissé le temps...




Ta dernière photo, prise au laboratoire, lors d'un apéritif de départ de chercheurs.
C'était
Le 22 avril 2002
Ta dernière photo
Ton dernier sourire
Ton dernier souffle
Ta dernière joie entre amis
Au laboratoire



Qui savait qu'une heure ou deux après
Tu ne serais plus avec nous....

Tu as pu réussir tes études ma Biche, mais pourquoi ?

Ta thèse était prête à être soutenue. Tu n'as pas eu le temps.
La vie t'a ôté ce plaisir.


Fruit de ton travail, cette thèse qui te donne le titre de docteur en biologie moléculaire et cellulaire, nous a été remise le 5 décembre 2003





Tu as bien travaillé ma Biche. Voilà le fruit de ton travail.
Il est à toi, il t'appartient.


Malheureusement tu n'es plus là pour savourer ce bonheur, et cela nous rend malade.

C'est dans cette ville de Nice où le soleil brille très souvent que tu nous a quittés.


J'aurais souhaité ne jamais avoir à écrire la fin de ton histoire, ma Véro........







Sur la valse d'Amélie Poulain, musique qui t'a accompagnée le 29 avril 2002


Accueil